PERSONNES HAUTEMENT SENSIBLES (HSP)


Je suis doué d'une sensibilité absurde, ce qui érafle les autres me déchire." G. Flaubert


Avez-vous l’impression de vous appesantir sur les choses plus que les autres?  Vous vous préoccupez de ce que ressentent les autres ? Vous préférez les environnements plus calmes et moins chaotiques? Vous percevez les détails et les nuances ? Vous vous sentez parfois "en décalage" ?

 

Votre enfant est un observateur attentif ? Il n'aime pas les surprises et les changements ? Il remarque les petits détails dans son environnement ou chez les autres ? Il vit chaque situation intensément ?

 

Votre enfant ou vous même êtes peut-être une Personne à Haute Sensibilité (ou "hypersensible") ?

 

Ce trait de caractère est relativement commun puisqu'il touche près d’une personne sur cinq. La chercheuse Elaine N. Aron, qui s’est penchée sur le sujet au début des années 1990, lui a consacré de nombreuses études et plusieurs ouvrages.

La personne hautement sensible est dotée d'une faculté qui est celle de ressentir ce que les autres ne ressentent pas et de percevoir ce que d'autres ne perçoivent pas. Les cinq sens (à savoir que 80% du stimulus sensoriel se fait au travers de la vue) sont beaucoup plus développés (sensibles). En outre, il se développe également chez cet être un sixième sens qui est celui de l'instinct.

 

"En effet, le cerveau à le pouvoir d'emmagasiner et de trier plusieurs informations en même temps, ce qui va amener l’individu à être beaucoup plus stimulé. Le stress ainsi que les stimulations extérieures (les bruits, les odeurs, les températures, la foule, etc) et intérieures (les sensations de faim, de soif, sexuelles, etc.), deviennent pour l'hypersensible de l'hyperstimulation, ce qui engendre des réactions excessives telles qu'une grosse fatigue, une émotion qui parait exagérée mais qui est en accord avec son ressenti, le cœur qui palpite, un trou de mémoire, une perte totale de maîtrise de soi, etc. Sans oublier qu'il est doté d'une mémoire à long terme, ce qui l'amène à analyser dans le moment présent le pourquoi et le comment du passé, puis à développer son instinct pour mieux percevoir le futur."

"Tout hypersensible peut bien vivre avec sa sensibilité. Surtout, c'est un droit de l'être et de se sentir bien avec, même si l'éducation joue un grand rôle dans la gestion de ce trait de caractère. Il est toujours temps de l'accepter et d'apprendre à l'écouter. Ainsi, apprendre à définir les limites. Libérer son hypersensibilité de tout jugement, qu'il soit intérieur ou extérieur ; de la voir (l'avoir) comme un atout et ne pas seulement être en proie à des difficultés dans une société où les autres 80% priment."

 

Je suis à votre disposition pour vous accompagner à :

  • mieux comprendre ce trait de caractère
  • permettre d'accueillir ses émotions
  • développer son potentiel
  • Faire d'une caractéristique une singularité

Pour tout renseignement

                                                                                                              Le chagrin et la grâce


" C’est difficile de s’adresser à quelqu’un pour expliquer ce qu’on a vécu, mais si on passe par le biais de l’œuvre d’art (…), vous devenez le tiers dont vous pouvez parler. (…) Si je fais le détour par l’œuvre, si j’éloigne l’information, je communique mieux avec vous parce que je ne suis plus seul avec mon fracas intérieur. (…) Parce que j’ai réussi à en faire une représentation que l’on peut maintenant partager. On habite enfin le même monde. "   Boris Cyrulnik