"Statistiquement, tout s'explique. Personnellement, tout se complique"


 

 

                       LA THERAPIE NARRATIVE

 

 

Qu'est-ce que c'est ?

C'est une thérapie qui consiste à accompagner, par le récit d'histoires de vie, les personnes ou les communautés confrontées à des difficultés ou à des problématiques

D'où vient cette pratique ? 

D'un thérapeute Australien, Michael White et d'un thérapeute familial néo-zélandais, David Epston . Ils se sont appuyés sur les travaux de sociologues et d'anthropologues. En France, la thérapie narrative appartient aux thérapies dites "brèves".

 Comment ça se passe ?

Soit en individuel, soit en groupe. Le praticien narratif vous accompagne, à l'aide de questions, lors de conversations, à regarder autrement le problème avec lequel vous arrivez. Il vous guide ensuite vers les "fines traces de vie", ces moments où la difficulté n'est pas là, ces moments où le problème vous laisse tranquille.  Cela va vous permettre, par la suite, de développer des ressources, des histoires qui vous permettront  de "dissoudre" le problème et de vous rendre plus fort.

Quel est l'objectif de la pratique narrative ?

La pratique narrative organise le monde de l’expérience en terme d’histoires.

L’important n’est pas de résoudre un problème mais d’identifier ou de modifier les histoires qui le maintiennent et de construire de nouvelles histoires créatrices de nouvelles possibilités. C'est une façon de reprendre en main sa vie quand on sent qu'elle nous échappe.

 Dans quel cadre peut-elle se pratiquer ?

Tous les cadres. Institutionnels, communautaires ou en individuel pour une difficulté personnelle, en famille, en entreprise, dans un groupe qui rencontre des difficultés relationnelles ou qui est confronté à certaines problématiques. Mais ça peut être aussi pour faire face à une situation particulière (reconversion, examens, changements de vie, échec scolaire, conflits familiaux, conflits dans un groupe, maladies, troubles compulsifs...)

 Qui est concerné ?

Toute personne, groupe ou communauté qui se sent enfer,é dans une histoire problématique.

 Un exemple de pratique narrative ? 

Oui. Par exemple pour une personne qui souffre d'un sentiment d'échec, de dévalorisation, la pratique narrative va la conduire à comprendre le rôle de la dévalorisation dans sa vie. Comment Elle (la dévalorisation) s'y prend, quels impacts Elle a sur la vie de cette personne ? depuis quand ? de quelle manière.? s'il existe des moments où Elle n'est pas là? Puis, par le biais d'autres questions et d'autres récits, co-construire une nouvelle histoire qui permettra à cette personne de reprendre le pouvoir sur la dévalorisation pour ne plus en souffrir.

Ou encore, un jeune en situation d'échec scolaire va distinguer "l'échec scolaire" de sa personne, le décrire, en voir les effets et les conséquences que l'échec a sur lui ou son entourage; il va apprendre à le "connaître" afin de pouvoir agir sur lui et ainsi construire une nouvelle histoire qui le satisfera et lui permettra de rebondir et de retrouver l'estime de lui. Changer de regard sur soi invite à changer les regard des autres également.

Pour conclure ?

La pratique narrative est un moyen de reprendre la main sur sa vie, de ne pas se laisser dominer par une problématique négative ou néfaste. Tout le monde aime les histoires ! C'est offrir l'opportunité à une personne de déconstruire une histoire dans laquelle elle ne sent pas bien pour en reconstruire une qui lui conviendra et qui prendra un sens dans sa vie. La pratique narrative, c'est la "thérapie" des idées ou des récits qui façonnent la vie de quelqu'un, ce n'est pas la thérapie de la personne.  C'est la foi inconditionnelle dans les potentialités de l'autre sans jugement et dans l'accueil de ce qu'il est.

 

Sur rendez-vous uniquement - Séances de 45 mn/1h -

Si vous ne pouvez vous déplacer, séances possibles en ligne via skype - sur demande -

Pour prendre RV en ligne

L'ATELIER "ARBRE DE VIE"


    "L'Arbre de vie" est un outil qui appartient à la pratique narrative. Simple et efficace, il utilise la métaphore de l'arbre pour prendre du recul sur son parcours ou sur sa vie afin de faire émerger ses ressources et ses compétences, pour permettre de se projeter vers l'avenir, prendre de la distance sur sa vie et ses projets.

 

C'est un outil accessible qui s'adresse à tous, enfants, ados ou adultes. Il vous accompagne dans un projet professionnel, lors d'une reconversion, d'un choix d'orientation, ou simplement d'un bilan de vie. Cet outil accompagne également les jeunes en situation d'échec scolaire ou confrontés à des difficultés relationnelles.

En individuel comme en groupe, "l'Arbre de vie" accompagne par des questions narratives toute personne ou groupe qui ressent le besoin de faire le point, de résoudre un conflit d'équipe ou de classe, de voir plus clair dans ses choix ou mieux comprendre ses interlocuteurs.

Contact : 06.23.13.58.92 ou virginie.serriere@gmail.com




                                                                                                              Le chagrin et la grâce


" C’est difficile de s’adresser à quelqu’un pour expliquer ce qu’on a vécu, mais si on passe par le biais de l’œuvre d’art (…), vous devenez le tiers dont vous pouvez parler. (…) Si je fais le détour par l’œuvre, si j’éloigne l’information, je communique mieux avec vous parce que je ne suis plus seul avec mon fracas intérieur. (…) Parce que j’ai réussi à en faire une représentation que l’on peut maintenant partager. On habite enfin le même monde. "   Boris Cyrulnik